En partenariat avec le C3D et e-RSE.net, Birdeo (cabinet de recrutement spécialisé dans le développement durable) vient de publier la 4ème édition de son étude annuelle sur les professionnels du Développement Durable, de la Responsabilité Sociétale des Entreprises et de l’Economie Sociale & Solidaire. Retour sur les grandes lignes de cette étude.

L’étude Birdeo 2017 en détails

Pour cette 4ème édition, l’étude Birdeo repose sur trois grands axes :

  • l’identité des professionnels ;
  • leur jugement de l’engagement de leur entreprise / client sur le front du Développement Durable et de la RSE ;
  • ce qu’ils pensent de la nouvelle politique gouvernementale. 

Réalisée fin 2017 auprès de plus de 800 professionnels français évoluant dans de nombreux secteurs d’activités, l’étude Birdeo révèle un état des lieux précieux, apportant aux professionnels du secteur des éléments concrets sur le profil des collaborateurs et consultants RSE / Développement Durable.

Ces professionnels, aux niveaux de formation initiale très élevés et souvent expérimentés, sont en mesure d’aider leur entreprise à relever les défis de transformation.

Les professionnels du Développement Durable, de la RSE et de l’ESS prennent la parole

Après deux mois de collecte des données et deux mois d’analyse, voici les principales conclusions de l’édition 2017 :

  • L’intégration du développement durable dans la stratégie des entreprises est considérée comme la clé principale de l’innovation et de la compétitivité.
  • Des enjeux de transformation environnementaux importants mais aussi sociaux et numériques.
  • Le niveau de prise de conscience des directions n’est pas à la hauteur des enjeux. D’ailleurs, les stratégies RSE sont rarement corrélées avec les stratégies d’entreprise.
  • Les efforts déployés pour assurer cette transition sont jugés « moyens », sauf dans les PME de moins de 250 salariés où les efforts sont perçus comme plus importants.
  • Les leviers de transformation les plus impactants et pertinents sont la formation et l’innovation.

En 2017, les métiers DD/RSE se développent et leurs missions s’enrichissent, mais il reste du chemin à parcourir pour que les entreprises en saisissent le vrai potentiel. Quelques points d’alerte ont d’ailleurs été identifiés :

  • 91 % des professionnels du DD considèrent que leur entreprise devra faire face à d’importants enjeux de transformation à très court terme.
  • Plus l’entreprise est grande, plus le jugement est sévère quant à la sincérité de son engagement.
  • Pour 36 % des salariés, la prise de conscience de leur organisation est encore limitée.
  • 51 % des professionnels sondés jugent insuffisants les moyens consacrés à la transition.
  • Dans 42 % des cas, la stratégie d’entreprise et la stratégie RSE sont jugées incohérentes.

Le mot de Fabrice Bonnifet, Directeur Développement Durable & QSE du Groupe Bouygues et Président du C3D

« Les résultats de l’étude Birdeo sont implacables ! Malgré les efforts des professionnels de la RSE et l’évidence des faits, la transition vers une économie plus durable est encore timide et c’est un euphémisme. Exercer des fonctions dans la RSE requiert une passion sans égal car les désillusions sont quotidiennes. Mais nous sommes des colibris, des lanceurs d’alerte, des pionniers et notre travail a un sens social incontestable.

Merci à Birdeo d’œuvrer depuis tant d’années à la valorisation de nos métiers. Merci à vous, professionnels de la RSE, de l’ESS et du DD, pour votre engagement et votre implication. Car si la transition est trop lente au regard des défis qui nous font face, il existe des avancées, des initiatives concrètes qui montrent que les choses bougent et nous pouvons dire, sans aucune prétention, que nous contribuons à ce mouvement. »

Retrouvez les principaux résultats de l’étude au travers de l’infographie ci dessous et/ou obtenez l’intégralité de l’étude.