Face à une montée des revendications concernant l’urgence climatique, et notamment du côté des jeunes (manifestations, grèves étudiantes, Manifeste étudiant, etc.), l’emploi apparait comme une solution pour changer le cours des choses. Au-delà d’un engagement associatif, quels métiers exercer en ligne avec ses convictions et envies ?

A l’occasion de la Semaine du Climat, en cours jusqu’au 12 octobre 2019, Birdeo, cabinet de recrutement et chasse de tête spécialisé dans le Développement Durable, nous dévoile son TOP 5 des métiers en lien avec le climat qui recrutent.

Consultant climat

Face à une situation urgente d’anticiper et de transformer positivement les entreprises face aux enjeux climatiques, les cabinets de conseil sont à la recherche d’experts qualifiés pour réaliser des missions de conseil auprès d’interlocuteurs de haut niveau (directions de grandes entreprises, dirigeants d’ONG et d’institutions internationales). Le consultant climat travaille et développe des solutions innovantes et business intégrant les enjeux liés au carbone et au climat. Il interviendra sur différents sujets : empreinte carbone, stratégie et performance climat groupe, green bon…

Directeur général d’une association liée au climat

Dans le cadre du sommet spécial des Nations Unies « Action Climat 2019 », plus de 400 ONG cosignent une déclaration au Sommet des peuples pour le climat, les droits et la survie de l’humanité. C’est un sujet d’actualité ! De plus en plus d’associations et d’ONG sont reconnus et unissent leurs voix pour « appeler à faire de la justice climatique une réalité immédiate ». La tâche n’est donc pas simple pour le Directeur Général ! Il gère l’association engagée auprès du climat au quotidien et contribue au débat public sur toutes les questions climatiques afin de susciter
l’adhésion et l’engagement.

Chef de projet éolien

Le secteur éolien a le vent en poupe ! Pour rappel, l’Union européenne a décidé, à l’occasion de la refonte de la directive sur les énergies renouvelables adoptée fin 2018, d’atteindre une part d’énergies renouvelables dans sa consommation finale brute d’énergie d’au moins 32 % en 2030. Cet objectif est également celui que la France s’est fixé à l’horizon 2030, dans le cadre de la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte. L’énergie éolienne a donc son rôle à jouer. Le nombre d’emploi étant en constante croissance depuis près de 10 ans, le profil de Chef de projet éolien est très recherché. C’est un expert qui identifie des sites potentiels sur un territoire, assure la concertation auprès de l’ensemble des acteurs clés des projets et se charge de la coordination de différentes études liées au climat, au paysage, à l’impact.

Responsable transition énergétique

Les territoires ont aussi un rôle à jouer dans la transition énergétique engagée par la France. De nombreuses collectivités territoriales recrute donc des cadres seniors, prêts à accompagner les communes, les entreprises et les habitants dans la mise en place de dispositifs pour la transition énergétique. Il pilote et met en œuvre la politique énergie-climat mais aussi gère l’ensemble des projets liés aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique en lien avec les problématiques de l’agglomération : habitat, développement économique, aménagement, mobilité, déchets…

Analyste gérant climat

Dans le vaste monde de la finance, de nombreux métiers émergent et évoluent en permanence. Au sein notamment de banques d’investissement, de nombreuses équipes de Sustainable Banking se développe. Cette équipe intègre différents corps de métiers dont l’objectif in fine est de conseiller les clients sur des projets économiques à fort impact social et environnemental. Parmi ces experts, le métier d’Analyste Gérant Climat. Celui-ci possède une double expertise : il analyse des risques climat afin d’identifier si les émetteurs, fonds d’investissement et sociétés de gestion déploient une démarche pour réduire leur empreinte carbone mais aussi sait gérer un portefeuille de fonds.

Découvrez l’intégralité du Top 5 !