Les entreprises du C3D ont intégré depuis plusieurs années le développement durable au coeur de leur stratégie, s’engageant ainsi pour un développement responsable. Chaque année, un grand nombre d’entre elles renouvèlent leurs engagements en matière de politique RSE et de développement durable en publiant un rapport RSE / Développement Durable. Retour sur les publications concernant l’année 2015.

La période de publication des rapports RSE a débuté il y a maintenant quelques semaines et s’étalera encore sur les prochaines semaines. Cette année encore, on constate des évolutions vers de nouveaux formats et des tendances de fond qui se confirment : rapport intégré, rapport digital, site internet dédié au développement durable avec contenus personnalisés par type de profil…

Les entreprises innovent chaque année et bien que le reporting extra-financier soit parfois encore perçu comme une contrainte, il peut aussi constituer une opportunité de valoriser intelligemment les politiques RSE.

Voici un aperçu des premiers rapports RSE et Développement durable publiés par les membres du C3D.

Le rapport RSE / Développement durable, une vitrine du renouvellement des engagements responsables

Le rapport intégré, une volonté de création de valeur partagée

Le rapport intégré est l’occasion de présenter la stratégie de l’entreprise ainsi que les faits marquants de l’année passée, d’annoncer les résultats mais aussi les objectifs pour les années à venir. A cela vient s’intégrer les actions et réalisations dans le domaine du développement durable.

Le livret thématique ou par filiale, un engagement partageable

2015 : une année innovante pour les membres du C3D

  • Pour la première fois cette année, le Groupe PSA a mis en ligne un rapport d’activité et de Développement Durable 100% digital. Bilingue français / anglais, il propose (en complément des informations d’un rapport au format classique) de nombreuses animations, vidéos ou encore contenus issus des réseaux sociaux. Conçu en responsive design, il est consultable sur smartphone, tablette et/ou ordinateur. Enfin, l’utilisation de mots clés permet une lecture « à la carte ». Ce rapport dématérialisé s’inscrit dans la démarche de digitalisation du Groupe et témoigne aussi de sa volonté de s’adapter aux nouveaux usages de ses parties prenantes.
  • En complément de sa version PDF, Lagardère propose une version interactive de son Rapport RSE. Au travers de cette 2ème version, il est par exemple possible d’ajouter des pages en favoris, d’agrandir des paragraphes, d’ajouter des notes, etc.
  • En complément de son Rapport de Responsabilité Sociale d’Entreprise 2015, Worldline propose un mini-site RSE en français et en anglais.
  • En complément de son Rapport RSE 2015, Cepovett illustre ses engagements au travers de 10 courtes vidéos. En voici un exemple ci-dessous.

NB : cette liste sera enrichie au gré de nouvelles parutions.