Après le succès du concours Monster Innovation 2018, Monster a cette année décidé de renouveler l’évènement. Le C3D, partenaire de cette nouvelle édition aux côtés de Talentéo, Top Employers, Exclusive RH et Hopscotch, a assisté à la remise des Prix jeudi 10 octobre dernier à la Gaîté Lyrique à Paris. A cette occasion, plusieurs entreprises membres du C3D ont joué le jeu et présenté leurs pratiques innovantes. 

Les Grands Prix Monster Innovation : un concours dédié au partage des pratiques responsables en entreprise

L’année dernière, Monster, fournisseur de solutions de recrutement en ligne, lançait le concours Monster Innovation pour récompenser les entreprises innovantes ayant développé des initiatives en faveur de l’égalité homme-femme. Pour cette nouvelle édition, le concours désormais appelé Grands Prix Monster Innovation a changé de cap, mais non d’objectif : récompenser les entreprises responsables qui innovent. Il aborde désormais trois grands thèmes : l’innovation en matière de QVT, de RSE et de diversité/inclusion.

Cette année, ce ne sont pas moins de 38 entreprises qui se sont portées candidates soit deux fois plus que l’an passé, pour neuf prix décernés, sans compter le prix spécial du public.

Le C3D, engagé depuis plus de dix ans en faveur du partage des bonnes pratiques entre entreprises, était partenaire de cette édition 2019. Parmi les 38 concurrents, cinq entreprises membres du C3D ont présenté leurs projets. Deux des membres ont présenté leurs initiatives dans la catégorie « QVT » : le Crédit Agricole Immobilier et le groupe Agrica. Le groupe Seb, Worldline et Edenred ont pour leur part présenté des projets dans la catégorie « Empreinte RSE de l’entreprise », dont Edenred est sorti vainqueur aux côtés de Bouygues Energies & Services et Critéo.

Les bonnes pratiques en matière de QVT présentées par les membres du C3D

Le démonstrateur Abellio du Crédit Agricole Immobilier pour intégrer l’agriculture urbaine au travail

Le premier membre du C3D ayant présenté un projet dans la catégorie QVT est le Crédit Agricole Immobilier, avec le démonstrateur Abellio. Abellio, c’est à la fois un potager, un poulailler, de l’aquaponie, des nichoirs et refuges pour oiseaux, lézards et autres animaux, des ruches, une pergola végétalisée, le tout expliqué grâce à des panneaux explicatifs.

Ces installations déployées au siège du groupe dans la ville rose ont pour objectifs d’apprendre aux collaborateurs comment intégrer la nature en ville mais aussi de les sensibiliser à l’environnement et de les mobiliser autour d’un projet différent.

La proximité des animaux et des plantations offrent une nouvelle façon de concevoir les pauses au travail et est plébiscitée par l’ensemble du personnel présent sur le site à Toulouse.

Stimul, le parcours d’éducation à la santé du Groupe Agrica

Le second membre ayant concouru dans la catégorie QVT est le Groupe Agrica, acteur phare de la protection sociale complémentaire du monde agricole qui a présenté Stimul, son parcours d’éducation santé lancé en 2018. Ce projet est un parcours personnalisé d’éducation à la santé, proposé aux salariés du groupe grâce à des outils digitaux et un suivi à distance, le tout appuyé sur un coaching pluridisciplinaire.

En pratique, l’idée du projet résulte d’un constat : celui d’un absentéisme notable lié aux maladies chroniques. L’objectif premier est de permettre aux collaborateurs atteints de maladies chroniques de mieux vivre avec, en adoptant de nouvelles habitudes de vie.

Les bonnes pratiques en matière de RSE présentées par les membres du C3D

Trois entreprises du C3D ont participé aux Grands Prix Monster Innovation 2019 dans la catégorie « Empreinte RSE de l’entreprise » : le Groupe Seb, Worldline et Edenred qui a remporté un prix.

La politique bas carbone du Groupe Seb

Le Groupe Seb, leader mondial du petit équipement domestique, a présenté sa politique bas carbone. Le groupe est à l’origine d’environ 200 millions de produits par an dont la fabrication et l’utilisation génèrent la libération de gaz à effet de serre. C’est pourquoi le Groupe Seb a décidé d’agir à chaque étape de leur cycle de vie pour limiter son empreinte carbone, impliquant plusieurs départements de l’entreprise qui agissent de consort sur l’ensemble de la chaîne de valeur.

La mise en œuvre du projet a débuté par un bilan carbone, réalisé en 2016 afin de connaître précisément les émissions produites pour agir de façon concrète. Par la suite, plusieurs initiatives ont été mises en place pour améliorer l’éco-conception des produits, allonger leur durée de vie, utiliser des matériaux alternatifs ou recyclés, ou encore inciter les collaborateurs aux écogestes.

L’objectif d’ici 2023 est de réduire de 40 % les émissions de gaz à effet de serre par produit fabriqué et de limiter les emballages plastiques, pour atteindre la neutralité carbone d’ici 2050.

Le programme GreenIT@Worldline de Worldine en faveur d’un numérique moins gourmand en énergie

Conscient des effets du numérique et du traitement des données sur la demande énergétique, Worldline a de son côté mis au point le programme GreenIT@Worldline pour engager l’entreprise et ses collaborateurs dans une dynamique durable. Initié en 2018, lorsque l’entreprise a rejoint le collectif numérique Green IT (collectif regroupant de nombreux acteurs du public et du privé en faveur de l’écoconception des services numériques), le programme vise à développer les bonnes pratiques auprès de ses collaborateurs.

Dans cet objectif, l’entreprise a mis en place une série de recommandations dans des domaines variés allant de l’efficacité énergétique de ses datacenters, à l’éco-production de ses terminaux de paiement. En parallèle, des ateliers et conférences sont organisés avec des partenaires de renoms comme WWF et Green IT pour modifier les pratiques numériques de son personnel.

Idealday d’Edenred : permettre aux collaborateurs de s’engager auprès des communautés locales

Depuis 2017, le projet Idealday d’Edenred, entreprise offrant des solutions de paiement dans le monde du travail, permet aux 8 500 collaborateurs du groupe d’offrir leur temps aux communautés locales. En pratique, Idealday est une journée mondiale de solidarité qui rassemble depuis plus de deux ans maintenant les salariés du groupe autour de missions dans trois domaines :

  • L’amélioration de la QVT ;
  • La préservation de l’environnement ;
  • Et la création de valeur responsable.

Cette année, des collaborateurs indiens ont par exemple pu aider une ONG à distribuer des repas aux orphelins, nettoyer une plage à Athènes ou encore initier des personnes âgées au digital.

En 2019, dans les 46 pays dans lesquels l’entreprise est présente, 89 initiatives différentes ont été recensées. Pour aller encore plus loin, depuis cette année, le groupe a lancé un concours interne mondial : le Edenred Heroes Challenge avec l’ONG Le Projet Imagine. L’idée est de récompenser « les héros humbles » de l’entreprise, en leur faisant gagner 5 000€ destinés à soutenir la cause qu’ils défendent.

Le caractère particulièrement novateur de ce projet a permis à Edenred de remporter le Prix « Empreinte RSE de l’entreprise », aux côtés de Bouygues Energies & Services et Critéo.

En tant que partenaire des Grands Prix Monster Innovation 2019, le C3D se félicite de la participation de plusieurs de ses membres à travers leurs projets très divers tous guidés par un mot d’ordre : l’innovation. Il applaudit tout particulièrement le Groupe Edenred, récompensé dans la catégorie « Empreinte RSE de l’entreprise » pour son projet audacieux qui est une véritable source d’inspiration pour construire l’entreprise responsable de demain.

Retrouvez l’intégralité des projets dans le livre blanc Monster Innovation 2019