A l’occasion de son Assemblée générale organisée le jeudi 28 janvier 2016, un nouveau Conseil d’administration du C3D a été élu.

Au sein de ce nouveau Conseil d’administration, c’est Fabrice BONNIFET, Directeur développement durable & qualité-sécurité-environnement du groupe Bouygues, qui a été élu Président du C3D. Il succède ainsi à Hélène VALADE, Directeur du développement durable de SUEZ, qui vient d’être élue à la Présidence de la Plateforme RSE. Six principaux axes de travail ont été proposés aux membres du C3D. Sylvianne VILLAUDIERE, déléguée générale du C3D, a également présenté à cette occasion l’essor de l’association qui comporte à présent plus de 100 membres actifs et 25 membres associés partenaires du C3D. Suite à cette Assemblée générale, la soirée des vœux s’est poursuivie par un débat sur les enseignements à tirer de la COP 21 et des perspectives de la COP22.

Le nouveau Conseil d’administration du C3D (élu le 28 janvier 2016 lors de l’Assemblée générale annuelle) compte 10 membres, dont un Bureau de 5 personnes :

Président du C3D :

Fabrice BONNIFET, Directeur Développement Durable & QSE – Groupe Bouygues

Vice-Présidente du C3D :

Hélène VALADE, Directeur du Développement Durable – Suez

Vice-Président du C3D :

Denis GUIBARD, Responsable Développement Durable – Institut Mines-Télécom

Trésorier du C3D :

Eric MOLINIÉ, Secrétaire général en charge du développement durable – Dalkia

Membre du Bureau chargé des relations avec les associations et les réseaux professionnels :

Patrice-Henry DUCHÊNE, Délégué au Développement Durable du Groupe, Délégué général de la Fondation d’entreprise – PSA Peugeot Citroën

 

Les 5 autres membres du Conseil d’administration sont :

Virginie GATIN, Directeur Développement Durable et Qualité – JCDecaux

Marc JACOUTON, Directeur Développement durable & relations extérieures – Cepovett

Martine JAUROYON, Conseillère auprès du Président-Directeur général, Directrice du développement durable et de l’excellence opérationnelle – Egis

Bertrand SWIDERSKI, Directeur RSE – Carrefour

Laurence VANDAELE, Responsable RSE – Nexans

 

On notera que 8 membres ont été renouvelés lors de cette élection et que deux nouveaux membres ont été élus : Marc Jacouton et Bertrand Swiderski. Retrouver la présentation des membres du nouveau Conseil d’administration ainsi que leurs biographies.

c3d voeux 2016

c3d voeux 2016

 

 

 

 

 

 

Les 6 axes de travail du C3D pour 2016 et les priorités du nouveau Président

Six axes de travail ont été proposés aux membres :

  1. Consolider les engagements des entreprises en matière de réduction de leurs émissions de gaz à effet de serre et accompagner leur transition vers une économie bas carbone ;
  2. Définir des conditions de réussite de la mise en œuvre des nouveaux modèles économiques dans le contexte de la transformation numérique des entreprises ;
  3. Déterminer les modalités de dialogue entre la fonction DD avec les autres fonctions de l’entreprise, compte tenu du caractère transversal de la RSE et du développement durable, et contribuer à l’émergence du rapport extra-financier intégré ;
  4. Intensifier les initiatives lancées sur les droits humains et les plans de vigilance des entreprises, notamment dans le cadre des politiques d’achats responsables ;
  5. Renforcer la sensibilisation au développement durable de tous les acteurs de l’entreprise et le développement d’une nouvelle culture de la responsabilité d’entreprise, aussi bien dans les grands groupes que dans les PME-PMI ;
  6. Impliquer la fonction DD dans l’émergence du concept du « bonheur au travail » et des nouveaux modes de management associés.

Pour le nouveau Président du C3D, « les mutations en cours sont remarquables au sein des entreprises mais encore insuffisantes face notamment à l’urgence climatique. Notre priorité doit être d’identifier les facteurs qui permettront d’accélérer la transformation des modèles économiques des entreprises afin de leur assurer un développement durable aux services de leurs clients et de leurs parties prenantes  ». Pour accélérer cette mutation, Fabrice BONNIFET souhaite « renforcer les capacités d’interaction du C3D avec les interlocuteurs qui pèsent sur les décisions économiques et réglementaires ». Par ailleurs, le C3D va opérer lui-même sa mue vers les nouvelles technologies et les réseaux sociaux afin d’atteindre des cibles plus larges et notamment les jeunes entrepreneurs. Il s’agit également d’être plus réactif, plus agile et plus accessible vis-à-vis notamment des responsables du développement durable situés en régions au-delà de l’expérience en cours en Bretagne.

« Les 25 prochaines années seront capitales » a rappelé Fabrice BONNIFET, pour qui l’évolution rapide des comportements des acteurs économiques et des décisions publiques constituera l’élément majeur de la capacité de nos sociétés à devenir résilientes, durables, plus solidaires et plus respectueuses de l’environnement indispensable à la vie. En termes de solidarité, le projet de co-construction RSE entre le C3D et le Samu social de Paris, d’une structure dédiée à l’accueil et l’insertion de 180 migrants et sans-abris au sein de l’hôpital Charles Foix à lvry-sur-Seine, sera l’un des engagements forts de l’année 2016 du C3D.