Les progrès phénoménaux de ces dernières décennies ne font pas oublier que nous sommes au pic : des émissions de CO2, de l’érosion de la biodiversité, de l’iniquité dans la répartition des richesses, de l’exploitation des ressources…. Jamais l’humanité n’a connu une situation aussi critique sur le plan environnemental et aussi contrastée sur le plan social entre ceux qui ont trop et ceux qui n’ont pas le minimum. Le changement climatique en cours, conséquence d’un modèle de développement désormais obsolète où l’on compte ce que l’on gagne sans compter ce que l’on doit (à la nature), sonne la nécessité d’opérer sans attendre des transitions dans nos processus de création de valeur.

L’actualité nationale et internationale a fait prendre conscience à une très large audience de la crise environnementale profonde dans laquelle nos modèles de société nous ont conduits. Le public est en train de questionner le fondement même du système. Nous sommes aujourd’hui à un tournant. Et c’est une grande chance car c’est le signe que la société est prête.

Les entreprises ont pris conscience qu’elles doivent se développer de façon durable, c’est-à-dire plus en symbiose avec les réalités physiques et humaines de notre planète. Notre rôle est désormais clair : les entreprises peuvent, en embrassant leur responsabilité sociétale, apporter ce dont la société a besoin : un développement plus juste.  Mais le temps presse si nous voulons tenir l’objectif 2°.

Alors comme le fameux « colibri » qui tente de sauver sa forêt qui brûle, les membres du C3D œuvrent tous les jours à la transformation des modèles économiques de leur entreprise ou organisation, en s’appuyant notamment sur le meilleur de la technologie, sans en ignorer les limites, et sur des pratiques et comportements toujours plus éco/socio-responsables. Notre vision transverse et le lien que nous développons avec nos parties prenantes internes et externes sont un des leviers pour faire évoluer nos entreprises vers des modèles plus durables.

Et parce que les outils de communication de la révolution numérique constituent un formidable moyen de dialogue et de partage des connaissances et parce qu’ils devraient être aussi pour nous un outil de mobilisation, le conseil d’administration du C3D a souhaité reconfigurer les modalités d’information et de collaboration entre ses membres et avec nos parties prenantes. Nous lançons ici un nouveau blog et développons notre communication digitale à travers les réseaux sociaux. Servons-nous en pour faire avancer nos sujets !

Fabrice BONNIFET, Président du C3D et Directeur Développement Durable & QSE – Groupe Bouygues.