Mercredi 4 octobre à Venise, le Groupe Generali a annoncé le lancement de « The Human Safety Net », une Fondation dont la mission est de venir en aide aux personnes les plus vulnérables. Cette initiative reflète l’engagement de Generali à contribuer à une société solide, résiliente et durable au sein de laquelle les personnes peuvent développer leur potentiel et transformer leur vie, celle de leur famille et de leur communauté.

Comment augmenter la résilience des personnes les plus fragiles ? La Fondation THSN

En rassemblant citoyens, ONG, experts… la Fondation espère créer un réseau d’entraide destiné à libérer le potentiel humain de chacun et chacune dans une dynamique d’entraide et de solidarité. C’est d’ailleurs la signification du « Net » de « The Human Safety Net » qui fait ici référence au réseau. La Fondation s’inspire du principe de la chaîne d’entraide : chaque bénéficiaire  est  appelé à son tour à aider les autres, répercutant ainsi les changements positifs. Pour générer cette onde de choc positive, la Fondation est ouverte à tous, bénévoles, experts… au sein et en dehors du Groupe Generali.

Pour ce lancement, depuis plusieurs mois, les collaborateurs de Generali ont proposé plus de 300 projets. Parmi eux, trois programmes ont été sélectionnés et seront hébergés au sein de la Fondation. Ils seront progressivement mis en œuvre dans les pays où Generali est présent.

  • THSN for families : Ce réseau d’entraide pour les familles défavorisées (souvent celles qui sont monoparentales) a pour objectif la création de maisons où les parents de jeunes enfants de la naissance à 6 ans pourront bénéficier de conseils et d’entraide. Au travers d’activités, de formations et de groupes de parole, les parents pourront s’informer sur des thématiques comme l’éducation, l’alimentation, la santé, le sport…
  • THSN for refugiee Start-up : Ce programme s’adresse aux personnes qui bénéficient du statut de réfugié et souhaitent se lancer dans l’entreprenariat. Le dispositif proposé par la Fondation leur permettra de créer des nouveaux business, voire des emplois. Pour cela, la Fondation va mettre en place plusieurs incubateurs d’entrepreneurs réfugiés, et ainsi lever les obstacles comme l’apprentissage de la langue ou les codes culturels du pays d’accueil.
  • THSN for newborns : Ce troisième programme, qui sera déployé dans un second temps, aura pour objectif de lutter contre les asphyxies de naissance, qui causent 5 000 décès chaque année. Ici, la Fondation souhaite développer la connaissance des protocoles médicaux auprès des professionnels de santé et des futurs parents et ainsi permettre de remédier à ce fléau.

Place Saint-Marc à Venise : un grand projet de restauration

La Fondation « The Human Safety Net » sera hébergée au sein de l’un des bâtiments les plus emblématiques du Groupe Generali : les Procuratie Vecchie sur la place Saint-Marc. Dans une partie du siège social de Generali, récemment ouverte au public, la Fondation a ouvert un centre international dédié à la promotion des initiatives sociétales de la Fondation. Pour cela, au 2e et 3e étage, un centre de congrès, de conférence et d’exposition sera dédié à THSN. De plus, des espaces de co-working devraient être créés afin d’accueillir des associations sociales et solidaires et des ONG.

Pour cela, la place Saint-Marc et les Jardins royaux vont faire l’objet d’un ambitieux projet de restauration dirigé par un cabinet d’architectes.  D’ici 2020, une nouvelle énergie sera insufflée sur la place Saint-Marc, assurant une visibilité inédite à la Fondation.

Pour en savoir plus sur la Fondation « The Human Safety Net » et son évolution, rendez-vous sur le compte Twitter ou sur le site de la Fondation.