Lors du Campus Annuel le 29 juin dernier, les membres et partenaires du C3D se sont réunis à Deauville pour fêter les 10 ans de l’association, revenir sur 10 ans de RSE et évoquer les 10 années à venir. Fabrice Bonnifet, Président du C3D, a ainsi présenté la nouvelle vision de l’association pour les années futures. Décryptage.

Le C3D, association de référence des acteurs qui œuvrent à l’avènement de l’entreprise responsable

Pour soutenir cette vision, le conseil d’administration du C3D a défini quatre missions qui précisent la raison d’être de l’association :

  1. Accompagner les professionnels du DD / RSE dans la maîtrise de l’ensemble des compétences liées à leur fonction : Le métier de responsable DD / RSE requiert des compétences spécifiques qui évoluent en permanence, le C3D facilite les échanges d’expérience entre ses membres et les experts associés via notamment ses groupes de travail thématiques.
  2. Favoriser la reconnaissance et valoriser la contribution du DD / RSE à la performance globale de l’entreprise : La durabilité des organisations exige le développement simultané de leur capital matériel et immatériel, le C3D promeut le rapprochement des composantes financières et extra- financières qui sont désormais indissociables pour apprécier la valeur réelle créée.
  3. Détecter et décrypter les tendances sociétales : La transition vers des modèles économiques plus durables ne pourra pas s’effectuer sans la prise en compte d’une forte composante sociale et sociétale. Le C3D entend prendre en compte les effets de la transformation numérique de notre société et les aspirations grandissantes des nouvelles générations et des minorités, afin de que les entreprises soient toujours plus pertinentes et responsables dans la conception de leurs réponses commerciales.
  4. Influencer les décideurs et les leaders d’opinion pour accélérer la transformation des modèles économiques : Parce que l’inertie des habitudes et la peur du changement figent les transitions, le C3D s’est donné comme mission d’alerter les leaders de toute nature pour présenter les avantages du développement d’une économie plus inclusive, solidaire et responsable sur le plan environnemental particulièrement dans le secteur de la lutte contre les changements climatiques.

Un renouvellement du Conseil d’Administration et de nouveaux membres

En ouverture du Campus annuel, l’Assemblée générale du C3D avait été l’occasion d’un renouvellement partiel de son conseil d’administration comptant dix membres :

  1. Président : Fabrice Bonnifet (Bouygues) ;
  2. Vice-présidente : Hélène Valade (Suez) ;
  3. Vice-présidente : Laurence Vandaele (Nexans) ;
  4. Trésorier : Eric Molinié (Dalkia) ;
  5. Denis Guibard (Institut Mines-Télécom) ;
  6. Marc Jacouton (Cepovett) ;
  7. Martine Jauroyon (Egis) ;
  8. Stanislas Pottier (Crédit agricole) ;
  9. Bertrand Swiderski (Carrefour) ;
  10. Agnès Weil (Club Méditerranée).

Ce campus a également été l’occasion de présenter les 35 nouveaux membres qui ont rejoint le C3D au cours de l’année écoulée. Sylvianne Villaudière, déléguée générale du C3D, a ainsi souligné la croissance ininterrompue de l’association, d’environ 10 % par an depuis sa création en 2007.

En clôture des échanges, Fabrice Bonnifet s’est félicité de cette dynamique qui illustre « l’élan des fonctions Développement durable positionnées de plus en plus souvent dans les organes centraux de gouvernance des entreprises, là où elles sont les plus légitimes et les plus efficaces. »